Jump to content
  1. W7 vers W10

  2. ecran pour pc

  3. panne d'ordinateur

  4. ISO WINDOWS 10 2004

  • Nouveautés

    • By Le Crabe in Le blog du Crabe 0
      Le 15 juin 2020, Microsoft a annoncé des changements dans la façon dont il publiera les prochaines builds aux utilisateurs inscrits au programme Windows Insider.
      Le modèle actuel des anneaux, basé sur la fréquence des builds, va être supprimé et remplacé par un nouveau modèle de canaux qui s'appuiera désormais sur la qualité des builds.
      L'objectif de Microsoft est de rendre le programme Windows Insider plus clair pour les utilisateurs existants et pour les nouveaux venus.

      Ancien modèle : les anneaux (rings)
      Depuis que Microsoft a commencé à diffuser les builds de Windows 10 Insider Preview il y a plus de 5 ans, les utilisateurs étaient invités à rejoindre l'un des trois anneaux en fonction de la fréquence à laquelle ils souhaitaient recevoir les prochaines builds de Windows 10 sur leur ordinateur :
      Fast : pour ceux qui souhaitaient recevoir les nouvelles builds dès que possible. Risque de bogues élevé. Slow : pour ceux qui préféraient attendre des builds plus stables. Risque de bogues modéré. Release Preview (apparu début 2016) : pour ceux qui souhaitaient un accès anticipé à la prochaine mise à jour qualité ou de fonctionnalité de Windows 10. Pour plus d'informations : Windows 10 : les anneaux du programme Windows Insider
      Au milieu de l'année 2019, les Insiders testaient des builds provenant de trois versions de Windows 10 différentes avec l'anneau Fast sur Windows 10 2004 (20H1), l'anneau Slow sur Windows 10 1909 (19H2) et l'anneau Release Preview sur Windows 10 1903 (19H1).
      Avec un tel bazar, Microsoft s'est rendu compte que le concept des anneaux ne tenait plus et qu'il fallait changer de modèle en mettant l'accent sur la qualité des builds plutôt que sur la fréquence.
      C'est ainsi que Microsoft a décidé de remplacer les anneaux par des canaux.

      Nouveau modèle : les canaux (channels)
      L'anneau Rapide (Fast) devient le canal Dev (Dev Channel), l'anneau Lent (Slow) devient le canal Beta (Beta Channel) et l'anneau Release Preview devient le canal Release Preview (Release Preview Channel).

      > Canal Dev (Dev Channel)
      Destiné aux utilisateurs expérimentés. Risque de bogues élevé.
      Les utilisateurs du canal Dev recevront les builds les plus récentes d'un cycle de développement. Ces builds ne correspondent pas à une version spécifique de Windows 10.
      Les nouvelles fonctionnalités de Windows 10 disponibles dans ce canal apparaîtront dans les futures versions de Windows 10 lorsqu'elles seront prêtes et pourront être publiées sous la forme d'une mise à jour complète ou d'une mise à jour de maintenance.
      > Canal Bêta (Beta Channel)
      Destiné aux utilisateurs avertis. Risque de bogues modéré.
      Les utilisateurs du canal Beta peuvent découvrir les fonctionnalités à venir de Windows 10 avec des builds relativement fiables validées par Microsoft.
      Dans ce canal Bêta, les utilisateurs obtiendront des versions relatives à une prochaine version spécifique de Windows 10 (20H1 par exemple).
      > Canal Release Preview (Release Preview Channel)
      Destiné aux utilisateurs prudents. Risque de bogues faible.
      Les utilisateurs du canal Release Preview auront accès à la prochaine version de Windows 10 avant sa sortie mondiale.
      Le canal Release Preview est particulièrement recommandé pour les entreprises qui souhaitent tester les prochaines versions de Windows 10 avant un large déploiement au sein de leur organisation.


      Conclusion
      Pour les Insiders, le passage des anneaux aux canaux se fera automatiquement.
      Si vous êtes participé actuellement au programme Windows Insider, aucune action de votre part n'est requise pour que ce changement se produise.
      Source : https://blogs.windows.com/windowsexperience/2020/06/15/introducing-windows-insider-channels/
    • By Le Crabe in Le blog du Crabe 1
      Salut à tous !
      L'espace Forums change de nom pour devenir Communauté et est désormais accessible via une nouvelle adresse : https://community.lecrabeinfo.net.
      Les requêtes vers forums.lecrabeinfo.net sont automatiquement redirigées vers community.lecrabeinfo.net, tout se fait de manière transparente.
      Ce changement permet de mieux représenter cette partie qui est plus que de simples forums mais un espace communauté avec des forums, des blogs, des téléchargements, des gens sympas...
      Si vous repérez des bugs, n'hésitez pas à me contacter.
      A bientôt !
    • By Le Crabe in Le blog du Crabe 5
      Salut à tous les Crabonautes,
      Il y a du nouveau concernant la rubrique Téléchargements.
      Mais avant de vous en parler, petite rétrospective pour bien comprendre le pourquoi du comment.
      Au départ, les ISO de Windows étaient hébergés sur une seedbox et tout fonctionnait très bien.
      Malheureusement, je n'avais aucune visibilité sur les téléchargements. Je ne pouvais pas savoir par exemple (c'est ce qui m'intéressait) s'il y avait des abus et si les liens étaient utilisés à droite à gauche en dehors de notre site.
      Peu de temps après la mise en place de cette rubrique, un certain lakelam (qu'on ne présente plus pour ses pratiques répugnantes) a pillé les liens de notre seedbox (que je payais tous les mois) et les a placés sur son site sur des pages remplies de pubs. Un autre coup de maître qui explique pourquoi ce personnage est détesté dans le milieu. Je lui ai mis la pression et il a fini par s'exécuter.
      J'ai alors décidé de me séparer (à contre cœur) de la seedbox pour me tourner vers un serveur où je pouvais avoir un minimum de contrôle sur les téléchargements. Je voulais savoir si d'autres sites utilisaient nos liens et si certains internautes pompaient toute la bande passante.
      J'ai fini par trouver un hébergeur qui proposait des serveurs performants et j'ai migré tous les ISO vers ce dernier.
      La migration s'était bien passée mais quelques jours/heures après sa mise en place, le nouveau serveur est tombé : trop de requêtes venant de je ne sais où qui ont provoquées une explosion des ressources processeur et disque, l'hébergeur a même dû couper notre slot (donc plus de téléchargements possibles) pour ne pas impacter son infrastructure et les autres utilisateurs.
      J'ai donc temporairement ressuscité la seedbox.
      J'ai revu l'architecture du nouveau serveur à plusieurs reprises mais en vain : à chaque fois le serveur craché ses poumons et les utilisateurs ne pouvaient télécharger les ISO qu'à environ 150 ko/s...
      Après plusieurs jours et semaines de tests, j'ai fini par avoir une explication : certaines IP envoient un nombre phénoménal de requêtes sur un ou plusieurs ISO (dans quel but, je ne sais pas) pompant ainsi toute la bande passante et faisant surcharger le serveur.
      A part de ce constat, j'ai cherché puis j'ai appliqué de nouvelles mesures concernant le téléchargement des ISO.
      Voici les nouvelles mesures :
      Le téléchargement des ISO depuis un autre site que *.lecrabeinfo.net est bloqué. Ainsi, si vous partagez un lien sur une autre plate-forme (un autre site, un e-mail...) cela ne fonctionnera pas, vous aurez une erreur 403. Les ISO ne sont plus en libre-service. Une inscription est désormais obligatoire pour pouvoir télécharger les ISO. Chaque utilisateur ne peut télécharger qu'un ISO à la fois et à un débit maximum de 4 Mo/s. Si vous essayez de télécharger plus d'un ISO, vous recevrez une erreur 503 "Service Temporarily Unavailable". Les DNS de Cloudflare sont désormais utilisés sur *.lecrabeinfo.net pour se protéger des bots, spammeurs et autres personnes peu désirables. Un pare-feu applicatif va bientôt être mis en place sur community.lecrabeinfo.net pour bloquer les bots et les spammeurs qui réussissent à passer. Le téléchargement depuis l'Algérie est bloqué jusqu'à ce que je trouve une solution. Désolé pour nos amis algériens mais les requêtes de type DDOS étaient dans 70% des cas émises depuis votre pays. Du coup je bloque en attendant de trouver une solution moins radicale. D'autres pays sont également visés et pourraient être à leur tour bloqués. Voilà, vous pouvez télécharger en toute quiétude maintenant (enfin normalement)
      Le Crabe
    • By Le Crabe in Le blog du Crabe 12
      Salut à toute la communauté,
      Depuis plusieurs semaines, je recevais de plus en plus de messages de la part de visiteurs qui n'arrivaient pas à s'inscrire sur les forums.
      Lors de l'inscription, ils avaient ce message d'erreur :
      Désolé, il y a un problème Quelque chose s’est mal passé. Veuillez réessayer. Code d’erreur EX0 En fait, l'inscription était bien prise en compte. Mais il fallait revenir à la page d'accueil des forums puis se connecter avec ses identifiants pour s'en rendre compte.
      Évidemment, je ne pouvais pas laisser ça en l'état.
      Depuis plusieurs jours, je travaille donc sur le problème et je vous annonce aujourd'hui qu'il est (normalement) résolu !
      Le problème venait de l'application WordPress Bridge que j'avais conçue il y a plusieurs années : son objectif est de faire un pont entre le site (WordPress) et les forums (Invision Community). Quand vous vous connectez sur les forums, cela se connecte automatiquement sur le site. Quand vous modifiez votre mot de passe ou votre email côté forums, cela effectue la modification côté site, etc, etc.
      Malheureusement, je n'avais pas codé cette application de façon optimale (on peut même dire que j'avais codé ça avec le q ). A chaque nouvelle version de WordPress, elle pouvait péter. Et ça a fini péter, en plus des problèmes de lenteur qu'elle occasionnait quotidiennement.
      Du coup je suis reparti de zéro et j'ai entièrement recodé WordPress Bridge !
      Tout est censé fonctionner à merveille et rapidement.
      Je vous invite à vérifier si tout fonctionne en faisant des tests de connexion/déconnexion, regardez si vous êtes bien connecté/déconnecté à la fois côté site et côté forums.
      Voici pour les news, j'espère que tout va bien pour vois. Moi je suis rincé de ces journées de code
      A+ les amis !
    • By Le Crabe in Le blog du Crabe 3
      Salut à tous,
      La semaine dernière, mon compte MediaFire a été suspendu. Du coup il n'était plus possible de télécharger tous les ISO de Windows que j'avais mis dessus.
      Aujourd'hui, je vous annonce que tout est (enfin) rentré dans l'ordre !
      J'ai migré de MediaFire vers une seedbox
      J'espère que ça va tenir
  • Billets

    • By Delta in Delta_Blog 0
      Hello la communauté des crabonautes..
      On continue la saga des repastage mais cette fois-ci avec le mythique et pourtant réel GT70 signé MSI une bête de 3 kg de puissance à sa sortie.
      PC privé a la maison jeux et divers
      Msi Gt70 20D 674FR
      I7 4700MQ Intel HD4600 sur CPU
      Nvidia GeForce GTX 780M GPU
      Nous remplacerons la pâte thermique du GPU et du CPU
      La pâte thermique est une Thermal Grizzly Kryonaut 12.5W/m.k
       

       
        Sur ce petit tuto, vous allez remarquer assez bien de subtilité mais surtout ce qui en as fait sa réputation, je vous en dis pas plus, il vas juste vous faire bavé. Vous ne me croyez pas... Et bien lisez tout le tuto et on en reparle...
       
      Alors comme d'hab ici tout comme le Alienware, le MSI GT70 ne pose aucun souci pour le démontage du capot arrière "dos" pour arriver au composant qui nous intéresse ce soir.
      en image du pc capot démonté

      vous constaterez entouré en rouge que MSI n'accepte pas les démontage pour changer les ram etc. Et encore moins bosser sur un repastage sans avoir été chez un technicien. Et oui il y a un stickers garanty. Aucun problème pour moi je passe un news stickers au mag.
      nous somme parti pour le démontage.

      alors nous voyons ici sur la tofe du dessus donc un ventilateur qui sert pour, a gauche grosse plaque rectangulaire, c'est le GPU GTX 780M signé Nvidia bien sûr et sont CPU I7 4700MQ en bas à droite petit rectangle.
      première chose, le ventilateur, tenu par 3 visse, rien de bien compliquer
           
      ensuite alors pour le démontage des caloduc car c'est en 2 pièces, il y a 4 visse pour le GPU et 3 visse pour le CPU
      en image :
        
       

      vous avez remarquer sur les tofes, j'ai entouré les 4 visse du caloduc GPU et idem pour les 3 visse du caloduc CPU
      pourquoi! Et bien parce que il y a une méthode bien précise pour le démontage et remontage chiffre 1 à 4 pour le GPU et A à C pour le CPU
      pour le GPU il faut démonter 4 3 2 1 en CROIX et pour le remontage, 1 2 3 4 toujours donc en CROIX
      idem pour le CPU, la différence C B A pour le démontage et donc toujours en CROIX et pour le remontage A B C toujours donc en CROIX
      Si vous ne le faite pas, vous risquer de ne pas être parfaitement plane lors du resserrage.
      pour retiré les caloducs, d'abord celui de la GPU ensuite celle du CPU. Dans l'autre sens vous serez embêter car il y a pas beaucoup de place et puis il se chevauche au niveau du caloduc du CPU, ceux du GPU passe au dessus des tuyaux dissipateur du CPU.

      on le vois très bien ici :

      méthode et rigueur donc !! Et oui je sais le Alienware a coté est plus facile hein... C'est pas grave, c'est le métier qui rentre Padawan
      Alors me direz vous... et bien on continue... Nous voila avec les deux caloducs en main ou sur le coté les voici :
        
        
      Alors et bien rien de spécial a dire a part de nettoyez comme il faut l'ancienne pâte thermique et contrôler les PADS si il ne sont pas trop abimé et pas déplacer ailleurs lors du démontage.

      Contrôlez comme il faut les PADS car si il sont déplacer ailleurs ou absent, une partie risque de pas mal surchauffé
      nettoyez aussi les dissipateur - radiateur cela aspire pas mal de crasse et autre plumechon votre pc respirera mieux et éjectera mieux l'air chaud.
      et bien nous voila en présence de ceci :
        
      Clin d'oeil alors les puristes, vous avez compris pourquoi je disait que vous alliez bavé ou pas encore ??
      allait une autre tofe :

       Oh yeahhh  , une MXM, et oui le GT70 est équipé d'une CG que l'ont peut retiré et remplacer elle n'est pas soudé !!! Allait regarder le CPU, c'est un CPU qui n'est pas soudé non plus... Ce MSI GT 70 est un MXM upgradable etc.
      Allons y, on continue..
      ici nous voyons donc la GPU GTX 780M démonté sur divers angles avec sont ancienne pâte et ensuite avec le corps bien nettoyé. On remarquera aussi la signature Nvidia.
      vous constater aussi là les PADS attention a ces PADS regarder bien qu'il sois toujours bien disposé
           

       
      le CPU I7 4700MQ nettoyez a gauche et ensuite repasté a droite :
        
      le GPU repasté, je n'ai pas de photo, mais je l'ai fait rassurez vous et c'est pareil que pour le CPU mais le corps est juste un peut plus imposant.
       
      Et bien voilà, pour le remontage de tout cela, c'est dans le sens inverse.

      Je le répète, il y a une méthode pour resserrer les visse du caloduc( ABC - 1234 cela forme un serrage en X, en croix ) et aussi il y a un sens pour replacer les caloduc. D'abord celui du CPU et seulement après celui du GPU car il se chevauche au niveau du CPU.

      Et bien vous comprenez pourquoi sur le forum je dis attention c'est MSI ils sont très subtil et très carré ils n'aiment pas les drivers qui viennent de partout et surtout il supporte pas ceux de crosoft etc. Ce sont des Rolls de technologie et de super bon PC. Ils faut juste bien les connaitre.
       
      Voilà, je le reconnais celui-ci de tuto est un peut chaud a encaisser. Si vous avez des questions ou autre je répondrait... Soyez calme si vous pratiquer sur ce MSI et tout ira bien..
       
      Allez visitez mes autres article sur mon blogs cliquer ici
       
      D'autres tuto sont en préparation... un peut de patience car je fait tout en direct soit au boulot soit au privé pour moi, ma famille ou le taf que je reprend pour des clients a la maison. Rien n'est préparer à l'avance..
      Quelques screen de ses performance et de sont efficacité de refroidissement :
      sa pousse encore a 3.40 GHZ pour un petit 4 eme génération !! et à peine 60 ° et turbo qui rush a 200W. Quand je dis que MSI c'est des monstres de puissances
      XTU :
        
        
       

      Modifié à l’instant par Delta
    • By Delta in Delta_Blog 0
      Hello la communauté.
      Aujourd’hui petit tuto en direct d’un repastage « remplacement de la pâte thermique » c'est mon PC privé de tout les jours jeux boulot etc

      Le pc du jours « fin, de la nuit, cela c’est passer de nuit » est un M17 Alienware année 2019.
      I7 8750H
      Intel UHD 630 au CPU
      RTX 2070 Max Q Design GPU
      Nous remplacerons la pâte thermique du GPU et du CPU
      La pâte thermique est une Thermal Grizzly Kryonaut 12.5W/m.k
       

       
       
      Alors je vous passe le démontage du capot arrière qui ne pose aucun souci de difficulté. Démonté juste les vis et retirer le capot.
      Nous voici en face de la bête démonté.
       

      a ce stade, il vous reste a démonté le caloduc qui sert au GPU a gauche et au CPU a droite.
      ces visse sont avec un système a ressort et ne se retire pas de l'élément caloduc. Vous dévissé et un moment donné vous allez remarquer qu'elle est arriver a la fin du desserrage.
      photo visse a ressort desserrer

      il y a une subtilité ici sur la photo du bas, des toute petite visse. Celle là il faut les retirer aussi.
      attention elle sont vraiment petites!!
      n'oubliez pas de retirer les deux petits câbles de ventilateur de chaque coté 🤣
        
       
       
        

       
      voici enfin quand tout est retirer avec sa pâte thermique ancienne et une fois nettoyé.
      alors pour le nettoyage, un chiffon doux est largement suffisant. Suffit d'insister un peut si la pâte a séché mais au chiffon doux cela marche très bien!. Pas besoin de produit x et y.
        
        
       
       
      une fois bien nettoyé

      Alors, coté CM. On retrouver Ici, le CPU a gauche I7 8750H et le GPU RTX 2070 a droite pas encore nettoyé
        
       
      alors ici coté CM toujours, on retrouve le CPU a droite et le GPU a gauche. Estampillé Nvidia svp C'est que sa brille hein
      constater un petit defaut sur le dessus du corps GPU Nvidia*

       
      a ce niveau on est déjà bien avancé.
      il nous suffit de mettre une petite noisette de beurre et d’étalé ensuite a la spatule ou avec sa carte de banque ou tout autre chose de plat et en plastique pour ne pas griffé le corp.
      voici quand le GPU et CPU sont repaster

      **(*)alors oui, rappelez-vous, sur le haut du GPU Nvidia qui se trouve coté gauche sur la photo du dessus, un débordement.. C'est fait exprès. Il y a un défaut a ce niveau là pour quelle raison je l'ignore. J'ai donc colmaté. Mais si non, il faut évité si on regarde les autres pourtour il n'y as pas de débordement.
      Vous remarquerez aussi que cela n'est pas simple d'étalé elle est entre collante et liquide et on a vite fait de faire un petit filet et l'essuyé serai tout aussi hardu car on risquerai de retirer de la pâte du corps.
      Il faut étaler en une couche régulière et fine car n'oublions pas qu'une pression au resserrage vas se faire et là la pâte vas encore s’étaler et risquer de sortir...
       
      Le remontage.
      alors pour le remontage c'est dans le sens inverse forcément..

      bien replacer le caloduc en une fois et ne pas commencer a soulever placer, soulever placer car vous allez toucher la pâte qui vas commencer a se plaquer partout.. Il faut y aller en une seul étape, placer et ne plus bougé et commencer a resserrer les vis ressort une fois bien placer.
      en croix le resserrage comme si vous resserriez une culasse de voiture!!

      n'oubliez pas les toute toute petites visse et les perdez pas dans la cm au risque de devoir tout démonter et re faire un repastage.
       

      Nan, ne faite pas cette erreur. Opss je vous la donne cette astuce.
      Subtilité et merci Alienware, tu es gentil mon ami. Nettoyez vos ventilateurs et vos radiateurs - dissipateur quand vous avez retirer votre élément caloduc - refroidissement - ventilateur avant repastage pour ne pas coller de la poussière dans votre nouvelle pâte, parce que : au remontage et une fois remonter, il sont solidaire et pas démontable. Si vous devez remplacer un ventilo ou le nettoyer a l’intérieur de ceux-ci ou leur dissipateur etc. il faut démonté le caloduc complet
      Et oui, si un ventilateur déconne, vous devez penser a prendre de la pâte thermique.
      Certains pc portable sont conçu pour pouvoir démonter le ventilo je pense a Acer ou a MSI sans devoir retirer le système de refroidissement complet. Pas chez M17 Alienware

      (**) A savoir qu’après test, il n'y a aucune incidence ni bug, ni monté en chaleur. Au contraire, les températures sont en net recul. Cela sera au prochain épisode pour la conclusion
    • By Yves B. in Yves B. 6
      Salut à vous tous !
      Au départ un gros Merci à @Firebird qui a fourni une astuce, et soulevé la question sur les points de restauration ! 👍
      Cela fait déjà un bon p'tit bout d'temps que j'avais travaillé sur ce tutoriel, mais je tardais à le publier, et bien, le voilà !
      Sur le Forum, à maintes reprises, les intervenantes et intervenants, vous ont suggérez l'utilisation de la restauration du système (à ne pas confondre avec la réinitialisation du système !), nous parlons ici, de l'utilisation d'un point de restauration. Je ne comptes plus le nombre de fois où une restauration du système a réglé mes problèmes !
      Ce tutoriel ne réinvente pas la roue et s’adresse surtout aux novices, car les habitués n'auront sûrement aucune difficulté pour créer cette tâche, et l'auront sûrement déjà mise en place, n'est-ce pas ???
      Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais lors de l'installation d'une application, d'un pilote ou d'une mise à jour cumulative... très souvent, j'oublie de créer un point de restauration !
      Et de plus, j'ai bien observé mes deux PC sous Windows 10, et selon l'application que j'installe, une fois sur deux il n'y a pas eu de création d'un point de restauration, et pour les pilotes, c'était selon l'installeur, et en ce qui concerne les mise à jour... il n'y a jamais eu de point de restauration créé !
      Et c'est pourquoi, j'ai décidé de créer une tâche semestriel, spécifiquement pour la création d'un point de restauration automatique. Dans mon cas, j'ai privilégié à tous les lundi ("Patch Tuesday" oblige !), mais vous pouvez choisir quotidiennement ou mensuellement, c'est selon votre choix ???
      Et le gros avantage, c'est que vous avez un point de restauration créé sans que vous vous en aperceviez, et de plus, récent, donc plus viable qu'un autre qui remonterait à un mois et +. Et n'oubliez pas que le nombre de point de restauration “en banque”, est dépendant du pourcentage d'espace que vous aurez alloué lors de la configuration dans les paramètres de la « Protection du système », et que, lorsque vous aurez atteint la limite allouée, les plus anciens sont éliminés automatiquement par le système.
      En gros « La Protection du système » (qui devrait toujours être activée) , c'est une fonction qui vous permet d'effectuer une « restauration du système », qui ramènera votre PC à un point antérieur dans le temps, en utilisant un « point de restauration du système ». Cette fonction peut s'avérer être fort utile, si votre PC ne fonctionne pas bien suite à l'installation récente d'une application, d'un pilote ou d'une mise à jour. Chaque point de restauration contient les informations nécessaires pour restaurer le système dans l'état où il se trouvait la date choisie. Les points de restauration sont générés automatiquement lorsque vous installez une nouvelle application, un nouveau pilote (avec Windows 10, ce n'est pas toujours le cas) ou une nouvelle mise à jour Windows (Jusqu'à maintenant, je les cherche toujours !??? ), et générés lorsque vous créez un point de restauration manuellement. Lorsque vous effectuez une restauration du système, vos fichiers personnels situés dans votre dossier « %UserProfile% », ne seront pas affecté, mais cela supprimera les applications, pilotes et mises à jour installés après la création du point de restauration.
      Ce tutoriel vous montrera comment créer une tâche élevée, pour créer automatiquement un point de restauration du système selon la fréquence que vous désirez (quotidienne, semestrielle ou mensuelle), en utilisant le « Planificateur de tâches » dans Windows 10.
      Pour créer cette tâche élevée, vous devez l'effectuez depuis une session « Administrateur », avec un mot de passe pour pouvoir la créer et confirmer. La « Protection du système » doit être activée pour votre lecteur Windows (ex : C : ) pour que cette tâche fonctionne. Votre “UAC” doit être réglé sur son paramètre par défaut ou plus élevé, pour que cette tâche fonctionne. Si vous le désirez vous pouvez consulter ces articles qui vous donneront des alternatives :
      https://lecrabeinfo.net/creer-un-point-de-restauration-sur-windows.html
      https://lecrabeinfo.net/restaurer-son-pc-a-partir-dun-point-de-restauration-sur-windows.html
      Au préalable, il y a quelques petites vérifications à effectuer avant de se lancer dans la création de cette tâche !
      1. Vérifiez l'activation, et le réglage de « l'UAC ».

         A) Dans la zone de recherche, vous tapez “UAC”, et cliquez sur la zone montrée ci-dessus.
         B) Dans la nouvelle fenêtre, vous pouvez laisser la valeur par défaut, ou bien l'augmenter.


       2. Vérifiez que la « Protection du système » soit paramétrée et activée. Et, tant qu'à être déjà là ! Pourquoi ne pas créer un point de restauration avant de poursuivre cette    manipulation !???
         A) Clic-droit sur « Démarrer », et vous tapez :  SystemPropertiesProtection.exe   , validez

      Dans la nouvelle fenêtre vous devez voir ce qu'il y a ci-dessous :

         B) Si ce n'est pas le cas, vous cliquez sur « Configurer... », et dans la nouvelle fenêtre, vous cochez « Activer la protection du système ».
         C) Ensuite , vous déterminez le % d'Utilisation maximale. Et puis, vous cliquez sur « Appliquer », et ensuite « OK ».

      Voilà votre « Protection du système » est activée ! 👍
         D) De retour dans la fenêtre précédente, vous cliquez sur « Créer... », et vous le nommez, et cliquez sur « Créer », ou pressez “Enter”.

      3. Maintenant nous devons vérifier la “Donnée” d'une “Valeur” d'une clé de Registre.
         A) Tapez « regedit » dans la zone de recherche.
         B) Vous cliquez sur « Exécuter en tant qu'administrateur (#2)».

         C) Vous suivez le chemin suivant :
      HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\SystemRestore   
      Dans la partie de droite, la Valeur « SystemRestorePointCreationFrequency » doit être à 0 (zéro). Ce qui permet au système de ne pas sauter la création d'un point de restauration, même si il y a eu création d'un point de restauration en deçà de 24 heures. 

      Normalement, la Valeur est déjà à 0 (zéro), si ce n'est pas le cas, vous double-cliquez sur la Valeur (SystemRestorePointCreationFrequency), et dans la section encadrée en rouge (Données de la Valeur :), vous mettez 0 (zéro).

      Vous refermez l'Éditeur du Registre, et vous redémarrez votre ordinateur.
      Maintenant nous sommes prêt !
      Création de la tâche
      Dans la zone de recherche vous tapez « Planificateur de tâches », et vous cliquez dans la zone montrée ci-dessous :

      Ou bien, clic-droit sur « Démarrer », et vous cliquez sur « Exécuter », et tapez « taskschd.msc », et validez, voir ci-dessous :

      Ce qui va ouvrir le « Planificateur de tâches », et vous permettre de créer votre tâche.
       Vous cliquez sur « Bibliothèque du Planificateur de tâches ». Puis, sur « Créer une tâche... ».  Voir ci-dessous :
      Dans la nouvelle fenêtre ci-dessous :
      Vous sélectionnez l'onglet « Général (#1) ». Vous nommez la tâche (#2). Vous cochez l'option « Exécuter même si l'utilisateur n'est pas connecté (#3)». Vous cochez la case « Exécuter avec les autorisations maximales (#4) ». Vous cliquez sur le menu déroulant et sélectionnez « Windows 10 (#5)».
      Ensuite, vous cliquez sur l'onglet « Déclencheurs (#1) », et puis sur « Nouveau (#2)». Ce qui vous ouvrira la fenêtre pour créer la fréquence à laquelle vous désirez avoir vos points de restauration créé automatiquement.
      Vous choisissez la fréquence (#3) en cochant une des options qui vous convient. Encore là, vous choisissez l'horaire, la répétition, et le jour (dans mon cas) (#4) (les fenêtres d'options seront différentes selon votre fréquence choisi). Vérifiez que la case « Activée (#5) » soit bien cochée. Et vous cliquez sur « OK (#6)».
      De retour dans la fenêtre de « Créer une tâche », vous cliquez sur l'onglet « Actions (#1) », et puis sur « Nouveau », voir ci-dessous :
      Dans le menu déroulant de la zone « Action : (#3) », vous sélectionnez « Démarrer un programme (#3) ». Dans la zone « Programme/script : (#4) », vous tapez : powershell.exe Pour éviter une erreur en tapant le code ci-dessous, que vous allez mettre dans la la case (#5) « Ajouter de arguments (falcutatif) : (#5)», je vous suggères un copier/coller.  CODE :
      -ExecutionPolicy Bypass -Command "Checkpoint-Computer -Description \"Point de restauration automatique\" -RestorePointType \"MODIFY_SETTINGS\""
          4. Et vous cliquez sur « OK ».
      De retour dans notre fenêtre « Créer une tâche », vous sélectionnez l'onglet « Conditions (#1)», et vous décochez la case « Ne démarrer la tâche que si l'ordinateur est relié au secteur (#2) », voir ci-dessous :

      Ensuite, vous cliquez sur l'onglet « Paramètres (#1) », et vous cochez la case « Exécuter la tâche dès que possible si un démarrage planifié est manqué (#2) », voir ci-dessous :

      Vous cliquez sur « OK (#3) », ce qui vous ouvrira une petite fenêtre pour y entrer votre mot de passe (#1), et vous cliquez sur « OK (#2) », afin de confirmer l'autorisation pour cette tâche. Voir ci-dessous :

      Après cela vous allez voir votre tâche incluse dans la liste des tâches planifiées comme ci-dessous :

      Vous pouvez utiliser les commandes de Firebird pour vérifier si la création de automatique de vos points de restauration s'effectuent comme planifiée.
      Ou bien, vous pouvez lancer l'Invite de commandes (Admin), et tapez ou copiez/collez le code suivant :
      vssadmin list shadows Ce qui vous donnera ceci :

      Et voilà !
      A+
       
       
       
       
       
       
    • By Yves B. in Yves B. 7
      Salut à tous !
      Voici une astuce qui vous permettra d'accéder rapidement aux BIOS/UEFI de votre système depuis le menu contextuel de votre Bureau.

      Vous tapez ou copiez/collez le code ci-dessous dans le « Bloc-notes ».
      Windows Registry Editor Version 5.00 [HKEY_CLASSES_ROOT\DesktopBackground\Shell\Firmware] "Icon"="bootux.dll,-1016" "MUIVerb"="Changer les paramètres du microprogramme UEFI" "Position"="Top" [HKEY_CLASSES_ROOT\DesktopBackground\Shell\Firmware\command] @="powershell -windowstyle hidden -command \"Start-Process cmd -ArgumentList '/s,/c,shutdown /r /fw' -Verb runAs\"" Vous cliquez sur « Fichier », ensuite « Enregistrer sous ... ».

      Dans la nouvelle fenêtre, vous la nommez, ici je l'ai nommé « Accès UEFI.reg », très important de terminer par « .reg », et vous sélectionnez « Tous les fichiers (*.*) », et vous l'enregistrez sur le Bureau.

      ⁎⁎⁎⁎⁎ Vous créez un point de restauration ⁎⁎⁎⁎⁎
      Vous faites un clic-droit sur votre clé, et vous la fusionnez. vous acceptez les demandes pour la fusion.

      Vous redémarrez votre ordinateur, et voilà !
      L’option est dans le menu contextuel (clic-droit) de votre Bureau.
      Vous désirez aller dans le BIOS pour changer, vérifier quelque chose. Vous n’avez qu'à faire un clic-droit sur le Bureau, et puis vous sélectionnez « Changer les paramètres du microprogramme UEFI ».
      Vous acceptez la demande d'autorisation du “UAC”

      Ensuite, vous avez le message ci-dessous :

      Votre ordinateur redémarre, et vous vous retrouvez dans le UEFI, et vous pouvez procéder à ce que vous vouliez y faire.
      Bonne manip !
      A+
       
    • By Anon142 in Les tutos d'Anon142 8
      Un système sécurisé portable qui ne laisse pas de trace de son utilisation et qui contient tous les outils utiles pour rester anonyme. C'est l'objectif réussi de ce TAILS (The Amnesic Incognito Live System) qui signifie "système portable incognito et amnésique".
      Basé sur Debian, ce système est typiquement fait pour être stocké sur une clé USB. Une fois branchée sur un PC, on quitte Windows pour démarrer dessus et rejoindre TAILS, qui ne laissera rien sur la machine ou son système.
      Notez bien : Si vous voulez installer un système similaire sur une machine virtuelle au lieu d'une clé USB, utilisez plutôt Whonix.
      Revenez bientôt : je projette de faire un tuto sur le sujet.
       
      Écrit le 1er février 2020 (TAILS 4.2.2).
      Difficulté : ★★☆☆☆
      Comment installer TAILS sur sa clé USB depuis Windows ?
      C'est ce qu'on va voir :
        Ce dont vous avez besoin :
      Une connexion pour télécharger le fichier d'installation, Une clé USB vierge (ou à formater) de 8 Go ou plus, Windows (7 ou plus récent) sur une machine en 64 bits, Et minimum 1h30 devant vous. 1. Flasher sa clé pour y installer TAILS
      Rendez-vous sur la page de téléchargement de TAILS : https://tails.boum.org/install/index.fr.html
      Cliquez sur Windows, puis Installer depuis Windows.

      Vous verrez que le site vous prend par la main, c'est accessible aux grands débutants.
      Téléchargez l'image, et vérifiez-la comme proposé (c'est important pour éviter de se retrouver avec un fichier inutilisable ou mouchardé).

      À partir de là, utilisez un outil pour flasher votre clé USB avec l'image de TAILS.
      Le site vous propose Etcher, hyper-simple à utiliser :

      Vous sélectionnez l'image, puis vous branchez votre clé USB (s'il la reconnait il la sélectionne aussitôt), et vous démarrez l'installation.
      Une fois que le logiciel affiche "Flash complete!", vous pouvez débrancher la clé.
      2. Démarrer sur TAILS et le paramétrer
      Maintenant, l'objectif est de démarrer sur le système TAILS présent sur la clé USB, au lieu du système Windows présent sur votre disque dur.
      Vous devriez obtenir cet écran lorsque vous aurez démarré sur TAILS :

      Pour cela, il faudra effectuer une manipulation qui dépend de votre machine. Je vous invite à suivre le tuto suivant pour vous y aider :
      ► Démarrer son PC à partir d'une clé USB ou d'un CD/DVD
      Si vous n'y arrivez toujours pas, le secure boot vous en empêche probablement. Désactivez-le :
      ► Désactiver le Secure Boot sur un PC UEFI
      Si vous avez un mot de passe sur le menu du BIOS, faites une recherche (votre modèle de PC suivi des mots "reset bios password") ou demandez de l'aide sur le forum.
      Au démarrage de TAILS, on vous demande de paramétrer le choix de la langue :

      Si vous prévoyez une pause pipi ou un autre moment durant lequel vous risquez de laisser TAILS sans votre surveillance, cliquez sur le bouton [+] sous "Paramètres supplémentaires". Et activez le mot de passe administrateur :

      Ensuite, cliquez sur "Démarrer TAILS" en haut à droite, pour ouvrir le bureau.
      Une fois sur le bureau, observez l'icône de la connexion au réseau TOR :

      Si elle est barrée comme ici, il y a un problème de connexion ou de liaison aux services TOR.
      Pour vous connecter en Wifi, il faut cliquer sur la dernière flèche à droite des icônes :

      Ensuite, cliquez sur le nom de votre borne wifi, et entrez le code.

      Vous pouvez ouvrir un bloc-note pour écrire tranquille votre code en cliquant sur l'icône du bloc-notes :

      Et si vous avez désactivé la découverte de votre borne (SSID caché), ça se passe dans les paramètres Wifi du même menu :
      Par la suite, lorsque vous voudrez oublier le réseau, ça se passera aussi sur la même fenêtre des paramètres Wifi :
      Une fois connectés, si l’icône de TOR est toujours barrée, cliquez dessus et ouvrez les infos de trafic de TOR pour voir ce qui se passe :


      3. Enregistrer les changements et stocker sur la clé
      Comme écrit au début, TAILS est amnésique : dès que vous l'avez fermé, il repart de zéro. Aucun fichier téléchargé n'est conservé, et aucune préférence n'est sauvegardée. De retour sur ce système, vous devrez vous re-connecter en Wifi, retrouver vos favoris et documents sur le Net, etc.
      Pour éviter ça, il faut mettre en place ce qu'on appelle un espace de stockage persistant. Et ça se passe dans le menu des Applications, rubrique "Tails", lien "Configurer le stockage …" :

      Entrez une phrase de passe pour déverrouiller votre stockage persistant aux prochains démarrages :

      Attendez le chargement et à partir de là, cochez les types de données à garder :

      Et c'est terminé. TAILS demande de redémarrer pour pouvoir utiliser le stockage persistant :

      Au redémarrage, une option en-dessous de la langue vous proposera d'ouvrir ou non le stockage persistant mis en place, et son ouverture réclamera la phrase de passe que vous avez choisie (donc retenez-la bien).
       
      Merci d'avoir suivi.
      Je vous invite à revenir un peu plus tard, lorsque j'aurai rédigé d'autres articles tels que :
      Mettre en place Whonix depuis Windows Florilège de ratés à faire sur TOR Merci @Mreve et @Le PoissonClown pour vos éléments visuels. Je vous en ai piqué quelques uns. Norage.
      Good job guys!
  • Forum Statistics

    8458
    Total Topics
    104469
    Total Posts
  • Member Statistics

    40243
    Total Members
    1033
    Most Online
    NICO8LAS
    Newest Member
    NICO8LAS
    Joined
  • Téléchargements


×
×
  • Create New...