meridian-shaft Jump to content
Forums

la société de la surveillance


Recommended Posts

Le ‎21‎/‎12‎/‎2017 à 17:47, Le PoissonClown a dit :

Salut !

C'était fort prévisible. C'est un peu tard pour s'indigner quand depuis 6 ans, la France a déjà franchi la ligne rouge.

Je rappelle(1) juste que le 7 novembre 2011, vers 14h05 (UTC), le gouvernement sous Sarko applique la loi Loppsi version 2, qui prévoie de rompre totalement la neutralité du Net en le censurant (de 1000 sites pour cette première fois).
Depuis ce jour, il y a l'Internet, et l'internet par Sarko-Hollande-Macron.

Alors franchement, ce n'est pas de la part des politiques qu'il faut attendre le salut, ni de la société. Et ce n'est pas du défaitisme de dire ça mais du réalisme que je qualifierais de constructif.
Qui pense sérieusement que Trump ou même nos politiques portent la moindre attention à des pétitions ou des manifs ridicules ?

Ce qu'il faut, c'est prendre en main le développement de l'Internet non-marchand, celui qui sera géré par des collectivités publiques, des associations, etc.
Perso, j'ai proposé un projet au niveau de ma commune. Personne n'a rien compris, et tout le monde s'en fiche.
La société n'est pas prête, la classe politique encore moins et se préoccupe des intérêts de leurs sponsors.

Mais demain, à force de subir la décrépitude de l'Internet, les gens vont réaliser le problème.
En attendant, vous savez comment ça fonctionne les tuyaux du Net ?

(1 : je tenais un blog à l'époque, pour parler de tout ça… Argh ! Ça fait drôle de se relire avec 6 ans de maturité en moins. :c_coldsweat:)

l'admin réseau d'Areva c'est la femme de ménage de l'informatique ! 

c'est le flight club !

Link to comment

Fin de restau ou fin de bar.
Trouvez-vous vraiment que la liberté d'expression n'existe pas en France ? Avec vous fréquenté des russes, travaillé au Japon ? Moi, je connais les deux, et franchement, je trouve la France bien cool sur le plan de la liberté d'expression. 

Quels pays vont font envie sur ce plan ?

Link to comment
Il y a 15 heures, [email protected] a dit :

l'admin réseau d'Areva c'est la femme de ménage de l'informatique ! 

c'est le flight club !

Plop !

Moi pas comprendre ! :roi-burgonde:

Il y a 13 heures, Firebird a dit :

Trouvez-vous vraiment que la liberté d'expression n'existe pas en France ? Avec vous fréquenté des russes, travaillé au Japon ? Moi, je connais les deux, et franchement, je trouve la France bien cool sur le plan de la liberté d'expression. 

Quels pays vont font envie sur ce plan ?

Aucun. La Russie, le Japon, la Chine et cie ont le mérite de l'assumer. En France, on berce les gens d'illusions, et ça marche très bien.
Après, si tu entends par « liberté d'expression », donner les mêmes droits au vrai qu'au faux, alors nous sommes d'accord : cette « liberté d'expression » existe bel et bien en France. :c_happy:

Link to comment

Salut !

il y a 35 minutes, Le PoissonClown a dit :

Après, si tu entends par « liberté d'expression », donner les mêmes droits au vrai qu'au faux, alors nous sommes d'accord : cette « liberté d'expression » existe bel et bien en France.

Plus tellement pour longtemps avec ce projet de loi (gouvernement Macron) contre les “ fake News ” !

Je préfères une fausse nouvelle qui peut être vérifiée et contredite après parution, que la répression de ces “ fake news ”.

Parce que certaines supposée fausses nouvelles se sont avérées vraies bien des fois !

A+ :c_wink:

  • J'aime 1
Link to comment
il y a 18 minutes, Yves B. a dit :

Salut !

Plus tellement pour longtemps avec ce projet de loi (gouvernement Macron) contre les “ fake News ” !

Je préfères une fausse nouvelle qui peut être vérifiée et contredite après parution, que la répression de ces “ fake news ”.

Parce que certaines supposée fausses nouvelles se sont avérées vraies bien des fois !

A+ :c_wink:

salut Yves

le gouvernement a toujours rêver de museler le contre pouvoir de la presse

bien que presque tous appartiennent à des grands groupes financiers proches du pouvoir

c'est comme la chasse au troll ... il ferait mieux de faire la chasse au lobbyistes !:strausskahn2:

 

il y a 59 minutes, Le PoissonClown a dit :

Plop !

Moi pas comprendre ! :roi-burgonde:

 

hum lol bon c'est vrai que ça fait un peu gloubiboulga toussa mais tu ne l'as pas écouté jusqu'à la fin ?

bon quand il dit que les admins réseau sont très mal payés ... je pense qu'il exagère bcp parce que dans les grands groupes les cadres informatiques sont très bien payés parce que leur expérience est grande et précieuse

 

après je ne savais pas que nous étions parmi les plus grands censeurs du monde chez Youtube :homer:

 

vous si .?

 

 

Edited by [email protected]
Link to comment
Le 04/01/2018 à 15:20, Yves B. a dit :

Plus tellement pour longtemps avec ce projet de loi (gouvernement Macron) contre les “ fake News ” !

Ça ne concerne — à priori — que les contenus sponsorisés. Mais en effet, c'est plutôt le début de la dictature à la chinoise. Moi j'applaudis : ça va faire réfléchir pas mal de monde. Vas-t-on enfin passer aux réseaux sociaux chiffrés !? :c_magic:

Le 04/01/2018 à 15:30, [email protected] a dit :

après je ne savais pas que nous étions parmi les plus grands censeurs du monde chez Youtube :homer:

vous si .?

Il fût un temps, c'était nous les premiers censeurs des résultats de recherche Google, il me semble, non ?

Le 04/01/2018 à 15:30, [email protected] a dit :

hum lol bon c'est vrai que ça fait un peu gloubiboulga toussa mais tu ne l'as pas écouté jusqu'à la fin ?

Ah siii !!! :c_lol: Exact : il fait une citation de Fight-Club. Désolé, ça fait longtemps que je n'ai pas revue cette interview.

Edited by Le PoissonClown
Link to comment
  • 2 weeks later...
Le ‎04‎/‎01‎/‎2018 à 18:17, Le PoissonClown a dit :
Le ‎04‎/‎01‎/‎2018 à 15:30, [email protected] a dit :

après je ne savais pas que nous étions parmi les plus grands censeurs du monde chez Youtube :homer:

vous si .?

Il fût un temps, c'était nous les premiers censeurs des résultats de recherche Google, il me semble, non ?

ah bon ?! :bourdon-est-ce-que-tu-baises: pourtant  je trouve toujours réponse à mes questions ok Gogole moua ! :c_lol:ou presque !

et FVEY

https://www.developpez.com/actu/147667/Les-cinq-pays-membres-des-Five-Eyes-s-allient-contre-le-chiffrement-qu-ils-considerent-comme-un-obstacle-pour-leurs-services-de-renseignement/

 

 

Five-Eyes-002-748x527.jpg

Link to comment
Le 18/01/2018 à 18:51, [email protected] a dit :
Le 04/01/2018 à 18:17, Le PoissonClown a dit :

Il fût un temps, c'était nous les premiers censeurs des résultats de recherche Google, il me semble, non ?

ah bon ?! :bourdon-est-ce-que-tu-baises: pourtant  je trouve toujours réponse à mes questions ok Gogole moua ! :c_lol:ou presque !

Ah oui, mais pas depuis le moteur de recherche en version Web, ils ont même censuré les suggestions de mots-clés sur "les noirs sont ", "les juifs sont " ou "les femmes sont "… Mais bon, ça n'empêche pas de trouver d'autres propositions automatiques amusantes :

Révélation

image.png.cc0f230c99e23abdb05b7c3d8e4e6fa7.png

image.png.aa972a52b76c6d94fbe4a0701ec039ae.png

image.png.8bded5cb461e97ed79233f52e65221ec.png

Il y a encore du potentiel… :willy-wonka:

  • Ahah 2
Link to comment
Le 04/01/2018 à 15:20, Yves B. a dit :

Salut !

Plus tellement pour longtemps avec ce projet de loi (gouvernement Macron) contre les “ fake News ” !

Je préfères une fausse nouvelle qui peut être vérifiée et contredite après parution, que la répression de ces “ fake news ”.

Parce que certaines supposée fausses nouvelles se sont avérées vraies bien des fois !

A+ :c_wink:

Le problème de ces fake news, c'est qu'elles sont issues bien souvent de théories du complot (ex: avec les attentats) et qu'elles enferment ou risquent d'enfermer ceux qui les écoutes dans un "cercle d'actualités". Et leurs meilleurs pourvoyeurs sont les réseaux sociaux, car leurs algorithmes adaptent votre fil d'actualité à vos habitudes. Alors que la première page d'un journal comme Le Monde ou le New-York Times sera la même pour tout le monde...

Link to comment
il y a 27 minutes, zelandonii a dit :

Le problème de ces fake news, c'est qu'elles sont issues bien souvent de théories du complot (ex: avec les attentats) et qu'elles enferment ou risquent d'enfermer ceux qui les écoutes dans un "cercle d'actualités".

Le principe de la théorie du complot ou de l'anathème complotiste est historiquement une stratégie militaire de désinformation, qui consiste à discréditer une thèse en la reliant à des fausses pistes et des affabulations. Ça marche très bien.
Alors bien-sûr, je ne suis pas en train de dire que toutes les hypothèses de complots sont des stratégies de désinformations cachant un véritable complot : il existe évidemment des tas de théories nées de cerveaux idiots.
Je rappelle juste que cette expression "théorie du complot", entretient un conditionnement d'opinion populaire qui veut exclure le crédit que peut mériter toute hypothèse d'un complot.

il y a 27 minutes, zelandonii a dit :

Et leurs meilleurs pourvoyeurs sont les réseaux sociaux, car leurs algorithmes adaptent votre fil d'actualité à vos habitudes. Alors que la première page d'un journal comme Le Monde ou le New-York Times sera la même pour tout le monde...

Tu parles du phénomène de bulle de filtres ? Google fait pareil sur Youtube et son moteur de recherche en fonction de ton historique, même si t'es pas connecté sur un compte. Mais ça n'est pas plus réservé aux réseaux sociaux qu'au Web ou à l'informatique : dans la vraie vie, nous avons ce même réflexe.

Dans la vraie vie aussi, il y a des gens qui s'isolent socialement entre commères affabulatrices pour tirer des plans sur la comète et formuler des conclusions de plus en plus échevelées.
Internet permet simplement d'agréger ce genre de contenu ou ces genre de personnes. Bon, et alors ? Est-ce un problème ? :relax2:

Edited by Le PoissonClown
Link to comment
Il y a 14 heures, Le PoissonClown a dit :

Le principe de la théorie du complot ou de l'anathème complotiste est historiquement une stratégie militaire de désinformation, qui consiste à discréditer une thèse en la reliant à des fausses pistes et des affabulations. Ça marche très bien.
Alors bien-sûr, je ne suis pas en train de dire que toutes les hypothèses de complots sont des stratégies de désinformations cachant un véritable complot : il existe évidemment des tas de théories nées de cerveaux idiots.
Je rappelle juste que cette expression "théorie du complot", entretient un conditionnement d'opinion populaire qui veut exclure le crédit que peut mériter toute hypothèse d'un complot.

Comme tu dis, "Stratégie militaire" telle que l'opération Fortitude! Mais une théorie du complot qui remet en cause les attentats du 15 janvier 2015 ou à la limite du drôle, celle qui se demande si l'homme a vraiment marché sur la lune ne mérite aucune attention. Etant donné que la quasi-totalité sont de cette trempe, elles ne font qu'entretenir un climat de défiance vis-à-vis de l'état et de son fonctionnement même.

Il y a 15 heures, Le PoissonClown a dit :

Tu parles du phénomène de bulle de filtres ? Google fait pareil sur Youtube et son moteur de recherche en fonction de ton historique, même si t'es pas connecté sur un compte. Mais ça n'est pas plus réservé aux réseaux sociaux qu'au Web ou à l'informatique : dans la vraie vie, nous avons ce même réflexe.

Dans la vraie vie aussi, il y a des gens qui s'isolent socialement entre commères affabulatrices pour tirer des plans sur la comète et formuler des conclusions de plus en plus échevelées.
Internet permet simplement d'agréger ce genre de contenu ou ces genre de personnes. Bon, et alors ? Est-ce un problème ? :relax2:

Absolument. Mais le fait de s'isoler socialement et intellectuellement quand tu as 30 ans ne regarde que toi, quand tu en as 10 et que tu allumes ton téléphone ou ton ordinateur pour consulter seulement ton fil d'actualité FB, entre autres, est un autre problème... Une récente étude à révéler que 6 à 7 personnes sur 10 croient à au moins une de ces "théories". Donc je te confirme que c'est un gros problème de société.

Link to comment
il y a 9 minutes, zelandonii a dit :

Mais une théorie du complot qui remet en cause les attentats du 15 janvier 2015 ou à la limite du drôle, celle qui se demande si l'homme a vraiment marché sur la lune ne mérite aucune attention.

Pas forcément. Je ne serais pas étonné que la mission Apollo 11 ait été une mise en scène et que ce soit en réalité une autre mission qui ait fait marcher des hommes sur notre planète satellite. Quand tu vois régulièrement des images recyclées utilisées pour des événements majeurs (printemps arabe, conflit syrien… ) et qui orientent le discours en décalage de la réalité, non franchement ça ne me surprendrait pas du tout. La cause, c'est la main mise sur les médias et ce n'est pas d'hier que ça existe. C'était le cas aussi à l'époque d'Apollo 11. Et les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Je ne sais pas si tu te rappelles, mais tous les précédents de Snowden ont été taxés de complotistes, par preuves non-pas insuffisantes, mais parce que ça rejoignait une idée rendue impopulaire.

En fait, il faut une sacrée dose de confiance en soi pour affronter le jugement de ses propres convictions en public aujourd'hui, parce que les gens ne savent pas défendre leur droit à ne pas être jugés sur l'apparence. Personne n'a d'argumentaire là-dessus, les réponses toutes faites sont inexistantes du langage populaire… L'auto-censure n'a jamais aussi bien marché qu'à l'heure actuelle, et c'est un biais très utilisé par la manipulation moderne en générale (publicité, lobbying, campagnes politiciennes, etc.).

il y a 27 minutes, zelandonii a dit :

Absolument. Mais le fait de s'isoler socialement et intellectuellement quand tu as 30 ans ne regarde que toi, quand tu en as 10 et que tu allumes ton téléphone ou ton ordinateur pour consulter seulement ton fil d'actualité FB, entre autres, est un autre problème... Une récente étude à révéler que 6 à 7 personnes sur 10 croient à au moins une de ces "théories". Donc je te confirme que c'est un gros problème de société.

Le problème n'est pas l'isolement, mis à part peut-être dans nos campagnes reculées : les communautés baignent dans le même espace public et heureusement qu'on lutte ainsi contre le communautarisme dans notre pays (peut-être pas aussi équitablement qu'il faudrait mais c'est un autre sujet).
Le souci, c'est l'abrutissement intellectuel général :
L'École de la République prétend former des citoyens libres et éclairés capables d'indépendance de jugement, cultiver l'esprit critique et l'innovation… lol! Sérieusement ?! Qui — dans les faits — explique aujourd'hui aux élèves l'intérêt de citer leurs sources ? Qui — toujours dans les faits — leur fait croiser les informations ?
À écouter les équipes d'enseignants, c'est tout le monde, dans les faits, c'est le prof qui se tape le boulot et qui fait croire à l'élève qu'il en a tout le mérite. Bravo la culture de l'indépendance du jugement ! On ne forme pas, on insère des esprits malléables dans un cadre. Ça s'appelle « mouler », et sorti de ce dernier tout s'écroule, mais on a gardé bonne conscience.

Et je ne parle même pas de l'esprit critique à l'heure où le politiquement correcte censure tout contre-exemple. On a même failli rendre illégal "Mein Campf", si c'est ça éclairer les citoyens, c'est formidable ! :c_magic:

Mais ça n'est pas d'hier, cette hypocrisie : elle sort tout droit de Rousseau est de ses principes énoncés dans l'éducation idéale d'Émile où il est édicté les dogmes d'une éducation parfaite du bon citoyen libre. Jean-Jacques y affirme que l'enfant doit être éduqué et instruit par son expérience propre et non par des instructeurs (Méthode Freinet que se sont appropriés les IUT dans les années 60-70), par la nature et la vie et non par des leçons que lui donneraient des supérieurs… tout en préconisant des exemples diamétralement opposés où ce sont des "guides" qui forcent la main de Dame Nature à lui faire telle ou telle leçon et viennent moraliser Emile en conclusion, le félicitant de choses qu'il n'a pas méritées et le grondant de choses dont il n'est pas responsable… Du Rousseau comme je l'aime. :c_inlove:
Jules Fery semble s'être totalement imprégné de ces principes hypocrites pour écrire ses premières circulaires ministérielles de l'Instruction publique aux instituteurs. Je vous recopie les meilleures citations illustrant la manipulation de ce paternel fondateur qui nous regardait de bien haut, semble-t-il, ça vaut son pesant de popcorns :

Révélation

Attention, ça peut paraître pernicieux vu le style : le texte date de 1883.

Citation

« La loi du 28 mars se caractérise par deux dispositions qui se complètent sans se contredire : d'une part elle met en dehors du programme obligatoire l'enseignement de tout dogme particulier, d'autre part elle y place au premier rang l'enseignement moral et civique. L'instruction religieuse appartient aux familles et à l'Église, l'instruction morale à l'école. [Cette loi] affirme la volonté de fonder chez nous une éducation nationale et de la fonder sur des notions du devoir et du droit que le législateur n'hésite pas à inscrire au nombre des premières vérités que nul ne peut ignorer. […] Ces leçons veulent un autre ton, une autre allure que tout le reste de la classe, je ne sais quoi de plus personnel, de plus intime, de plus grave. Ce n'est pas le livre qui parle, ce n'est même plus le fonctionnaire, c'est pour ainsi dire le père de famille dans toute la sincérité de sa conviction et de son sentiment. […] Et que [les "rechutes morales" des enfants] ne vous découragent pas. Ce n'est pas l'œuvre d'un jour de former ou de réformer un âme libre. »

« Si quelques personnes peu au courant de la pédagogie moderne, ont pu croire que [notre instruction] morale et civique [allait] être une sorte de catéchisme nouveau, c'est là une erreur que nous ni vos collègues n'avez pu commettre. Vous savez trop bien que, sous le régime de libre examen et de libre concurrence qui est le droit commun en matière de librairie classique, aucun livre ne vous est imposé par l'autorité universitaire. Comme tous les ouvrages que vous employez, et plus encore que tous les autres, le livre de morale [(ndlr : "le" comme s'il y en n'avait qu'un !)] est entre vos mains un auxiliaire et rien de plus, un instrument dont vous vous servez sans vous y asservir. […] C'est à vous de mettre la vérité morale à la portée de toutes les intelligences. […]
À ce premier degré, le Conseil supérieur vous recommande […] ces mille prétextes que vous offrent la classe et la vie de tous les jours pour exercer le sens moral de l'enfant. […] Là encore, le Conseil, loin de vous prescrire un enchainement rigoureux de doctrines [(ndlr : l'utilisation du mot est un aveu patent)], a tenu à vous laisser libre de varier vos procédés d'enseignement : le livre n'intervient que pour vous fournir un choix tout fait de bons exemples, de sages maximes et de récits qui mettent la morale en action. Enfin, dans dans le cours supérieur, le livre devient surtout un utile moyen de réviser, de fixer et de coordonner ; c'est comme le recueil méthodique des principales idées qui doivent se graver dans l'esprit du jeune homme. […] Le livre est fait pour vous, non vous pour le livre. Il est votre conseiller et votre guide, mais c'est vous qui devez rester le conseiller et le guide de vos élèves. […]  »

Ndlr : et alors là, ce sophisme qui fait croire à l'instit que c'est pour son libre choix qu'on lui impose une liste de livres…
Magique ! :willy-wonka:

« Pour vous donner les moyens de nourrir votre enseignement personnel de la substance des meilleurs ouvrages, sans que le hasard des circonstances ne vous enchaîne exclusivement à tel ou tel manuel, je vous envoie la liste complète des traités d'instruction morale et civique qui ont été, cette année, adoptée par les instituteurs dans les diverses académies [(ndlr: on peut se demander sous l'autorité de qui ?)] ; la bibliothèque pédagogique du chef-lieu de canton […] les mettra à votre disposition. Cet examen fait, vous restez libre ou de prendre un de ces ouvrages pour en faire un des livres de lecture habituelle de la classe ; ou bien d'en employer concurremment plusieurs, tous pris, bien entendu, dans la liste générale ci-incluse.
Ou bien encore, vous pouvez vous réserver de choisir vous-même, dans différents auteurs, des extraits destinés à être lus, dictés, appris. Il est juste que vous ayez à cet égard autant de liberté [(ndlr : on pourrait se le demander en effet)] que vous avez de responsabilité [(ndlr : ah voilà, vous avez la responsabilité de choisir ce que le Conseil supérieur choisirait pour vous, et en voici la hauteur et les enjeux ci-contre)]. Mais quelque solution que vous préfériez, je ne saurais trop vous le redire, faites toujours bien comprendre que vous mettez votre amour-propre ou plutôt votre honneur, non-pas à faire adopter tel ou tel livre, mais à faire pénétrer profondément dans les jeunes générations l'enseignement pratique des bonnes règles et des bons sentiments [(ndlr : et on laisse le Conseil supérieur se charger de la théorie, si je comprends bien ?)]. »

En gros, si l'instit n'obéit pas, il risque sa réputation et détricote le boulot du Gouvernement, qui en sera fâché, on s'en doute…
Bref, je vous épargne la conclusion dithyrambique, sauf peut-être cette dernière phrase dont l'expression finale est éloquente :

« Je serais heureux si j'avais contribué par cette lettre à vous montrer toute l'importance qu'y attache le Gouvernement de la République et si je vous avais décidé à redoubler d'efforts pour préparer à notre pays une génération de bons citoyens. »

:yo-dawg:

Document cité :

Ferry Jules, Circulaire adressée par M. le Ministre de l'Instruction publique aux instituteurs concernant l'enseignement moral et civique. Paris le 17 novembre 1883.

Bref ! Déjà si les instits et les profs sont assez faibles d'esprit pour se faire mener par le bout du nez devant des manipulations aussi grossières, je ne vous explique pas le niveau de liberté et d'esprit critique transmis à leurs élèves…

Si tu m'avait parlé de baisse du savoir populaire à cause de l'hyper-connexion, j'aurais été d'accord : notre proximité aux bases de données nous dissuade d'entretenir notre mémorisation, de forger des réflexes d'autonomie et d'autodidactisme.
Idem si tu m'avais dit qu'être hyper-connecté rend asocial : je reconnais que l'hyper-connectivité remplace le contact social hors-ligne et dissuade les jeunes d'apprendre à affronter l'espace public.
Mais l'isolement, le communautaire, la tribu… Ça a toujours existé que ce soit chez l'adulte ou chez l'enfant (en cour de récré, c'est là que tu te rends compte que c'est un trait humain) et ça n'est pas un problème si on développe les facultés assurant l'autonomie intellectuelle.
Les Dupond/t Je dirais même plus, c'est essentiel à l'humain :

Si tu empêche dès le plus jeune âge l'individu à se construire une identité en lui interdisant de développer la communauté à laquelle il aspire, il restera sans identité et tu auras une masse de paumés malléable à souhait. C'est la même chose que dénonce Jérémie Zimmermann quand il démonte l'excuse du "surveillez-moi, j'ai rien à cacher". Certains passages de 1984 sont très éclairants à ce sujet.

PS : Désolé d'avoir rédigé un aussi gros pavé. :c_lol2:

  • J'aime 1
Link to comment

Je ne cite pas ce que tu as dit car il y en a trop mais concernant la mission Apollo, que les images aient été tournés en studio c'est plausible mais c'est bien cette mission qui a fait marcher l'homme sur la lune tout comme les programmes Gemini et consorts ont préparés le terrain.

En ce qui concerne le reste, ce que tu as rédigé s'est éloigné de notre sujet de départ pour y revenir. Et c'est la que ça devient intéressant car par tes citations tu rejoins ce que j'affirmais précédemment, comme quoi il ne faut pas rester dans une bulle sociale ou (et) intellectuelle mais s'ouvrir pour aller chercher l'information et la connaissance ailleurs. Il y a dans ton énoncé une expression que j'affectionne c'est "l'autonomie intellectuelle".

Or, je me fais peut-être peur pour rien mais tu ne peux acquérir cette autonomie si tu te limites à un ou quelques cercles de connaissances. Et par connaissances, je pense à beaucoup de choses. La formation façon USA, et qui est utilisée dans nos écoles du numériques telles que "L'école 42" ou les écoles Simplon est sûrement a démocratiser pour certains enseignements, car elle se base sur une pratique intensive avec bien moins de cours théoriques.

Link to comment
il y a 54 minutes, zelandonii a dit :

Je ne cite pas ce que tu as dit car il y en a trop

Je me le disais aussi. :c_happy:

il y a 56 minutes, zelandonii a dit :

par tes citations tu rejoins ce que j'affirmais précédemment, comme quoi il ne faut pas rester dans une bulle sociale ou (et) intellectuelle mais s'ouvrir pour aller chercher l'information et la connaissance ailleurs.

Oui, ça me paraît évident. En fait, espace privé et public sont complémentaires.
Mais je ne voyais pas tellement de le lien de cause-à-effet entre les fake news sorties des théories complotistes et les bulles de filtres. Je pensais que tu voulais dire que les théories du complot renfermaient les gens.

Bonne nuit.

Link to comment

Bonjour à tous

Il y a 19 heures, Le PoissonClown a dit :

Je ne serais pas étonné que la mission Apollo 11 ait été une mise en scène et que ce soit en réalité une autre mission qui ait fait marcher des hommes sur notre planète satellite

Et si Christophe Colomb n'avait jamais traversé l'Atlantique pour (re)découvrir les Amériques:P

Bon Dimanche à tous

Link to comment
il y a 47 minutes, KRISTOBAL a dit :

Bonjour à tous

Et si Christophe Colomb n'avait jamais traversé l'Atlantique pour (re)découvrir les Amériques:P

Bon Dimanche à tous

Ah ben si ! Ça on a beaucoup trop d'éléments pour affirmer le contraire. En revanche, qu'il n'ait pas été le premier à découvrir l'Amérique, c'est une chose probable à mon humble avis.

Tiens, c'est marrant, il y en a qui ont imaginé une histoire réaliste des Amériques sans Christophe Colomb :

http://fr.althistory.wikia.com/wiki/Et_si_Christophe_Colomb_n'avait_pas_découvert_l'Amérique%3F

Bon dimanche à toi aussi, merci. :c_happy:

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...